labo.ch

labo.ch


L'expérience client un levier de différenciation

labo.ch
Author

Fondée en 1997, 24 SàRL crée le changement. Au coeur de votre activité, nous vous proposons de mettre en place ou d'améliorer les performances de votre Service Clients.

Share


Tags


Twitter


L'expérience du luxe

labo.chlabo.ch

Des changements profonds de mode de consommation.

Comment, quand et pourquoi acheter des produits de luxe aujourd’hui ?

Redéfinir la mission pour répondre aux nouvelles exigences des clients avec pertinence plus particulièrement pour les jeunes générations.

Au niveau mondial, à taux de change courants, les chiffres en 2020:

Chine + 45 % 44 milliards d’euros.

L’Europe - 36 % 57 milliards d’euros.

États-Unis - 27 % 62 milliards d’euros.

Japon - 24 % 18 milliards d’euros.

Hong Kong et Macao - 35 % 27 milliards d’euros.

Moyen-Orient a été atténué, les consommateurs se sont remis à dépenser l’argent qu’ils réservaient auparavant à leurs séjours à l’étranger.

Plus globalement, le reste du monde a enregistré une baisse de 21 % à taux de change courants pour tomber à 9 milliards d’euros.

L’industrie du luxe à se transforme.

Reprise du contrôle de leur canal de distribution avec les ventes en ligne qui ont doublé, passant de 12 % en 2019 à 23 % en 2020.

La crise de la covid-19 entraîne la plus forte baisse jamais connue par le secteur du luxe, mais permet d'accélérer sa transformation.

Les clients achètent les produits de luxe doivent désormais privilégier les achats au sein de leurs marchés intérieurs.  La part des achats effectués localement a atteint un pic à 80-85 % cette année et se situera à terme entre 65 % et 70 % alors que l’achat local gagne en pertinence, particulièrement en Chine et en Asie.

Le canal numérique accélère sa croissance tandis que les canaux physiques seront repensés

Les ventes en ligne ont représenté 49 milliards d’euros en 2020, dépassant ainsi les 33 milliards d’euros atteints en 2019. La part de marché du canal en ligne a doublé, passant de 12 % en 2019 à 23 % en 2020.

Cette augmentation spectaculaire se fait aux dépens des canaux physiques. Le nombre de magasins directement gérés par les marques n’augmentera pas ; Le nombre de magasins dans l’ensemble devraient s’effriter en 2021.

Les marques de luxe renforcent leur contrôle sur le canal de distribution.

Toutes catégories confondues, les produits les plus abordables, dits d’entrée de gamme, ont vu leur demande s’accroître et ont atteint plus de 50 % du volume vendu en 2020. Les marques ont dû faire face à une concurrence grandissante des marques vendant directement aux consommateurs et qui savent faire preuve d’ingéniosité sur les réseaux sociaux.

Avec un recul de 30 % dans l’horlogerie, la crise du coronavirus a amplifié les changements déjà importants et durables du modèle de consommation ; ces dernières s'engagent sur le terrain inspirant du développement durable et adoptent des modèles économiques pertinents pour les consommateurs d'aujourd'hui.

Ces consommateurs « militants » sont à la recherche de marques en adéquation avec leur vision et leur quête de sens. D’ici à 2030, le secteur aura subi des transformations considérables.

Nous ne parlons plus maintenant de l’industrie du luxe, mais bien du marché de l’excellence culturelle et créative. Nous parlerons bientôt de l'expériences de luxe qui inclut l’arts, les voitures de luxe, les jets privés et les yachts, les vins et spiritueux, et la gastronomie.

Source : Bain & Company

Author

labo.ch

Fondée en 1997, 24 SàRL crée le changement. Au coeur de votre activité, nous vous proposons de mettre en place ou d'améliorer les performances de votre Service Clients.

Comments