labo.ch

labo.ch


L'expérience client un levier de différenciation

labo.ch
Author

Fondée en 1997, 24 SàRL crée le changement. Au coeur de votre activité, nous vous proposons de mettre en place ou d'améliorer les performances de votre Service Clients.

Share


Tags


Twitter


Les boutiques suisses se distinguent

labo.chlabo.ch

#E-commerce

Livraison gratuite et suivi des envois les commerçants en ligne helvétiques s'organisent face à la concurrence

Face à la forte concurrence de l'étranger, les commerçants en ligne suisses doivent se distinguer par des services additionnels. Ainsi, ils résistent à d'autres prestataires étrangers toujours plus influents.

Les e-commerçants helvétiques sont de plus en plus nombreux à proposer la livraison gratuite, 54% en 2019, ainsi que les retours gratuits (28%). En outre, ils offrent souvent des services additionnels, comme le suivi des envois (48%) ou l'annonce du moment de la livraison (34%), qui sont très appréciés des clients.

Les gestionnaires de boutiques en ligne sont assez nombreux (35%) à utiliser des places de marché en sus à l'instar de Digitec ou Galaxus pour générer des ventes supplémentaires. L'utilisation de ces plateformes permets de faciliter des ventes à l'étranger. En outre, Facebook Marketplace ou Google Shopping entrent de plus en plus en ligne de compte.

«Les commerçants sont de plus en plus nombreux à utiliser des messageries telles que WhatsApp pour vendre.»

Les e-boutiques suisses sont également friandes des «journées shopping», comme le Black Friday.


Nombreux freins aux exportations

Au total, 74% des e-boutiques suisses ne vendent que dans leur pays, car les barrières à l'exportation sont élevées. Les frais de douanes, les envois à l'étranger et la logistique sont considérés comme des freins de taille, d'autant plus que les coûts de stockage et de salaires sont élevés en Suisse.

Du côté des consommateurs, les plateformes comme Ricardo (80%), Amazon (76%) et Digitec Galaxus (67%) restent plus appréciées que les vendeurs chinois Wish (40%) ou AliExpress (35%), qui gagnent toutefois en popularité d'années en années.

Les achats se font de plus en plus via un smartphone, les transactions sur ce type d'appareils représentant désormais 23%, contre 6% en 2016. Offrir des nouvelles solutions de paiement, comme Twint, devient par conséquent un atout.

Les résultats sont fondés sur les réponses à un sondage et l'étude a été commandée par la Poste suisse, précise le communiqué.

Source: ats



Thierry Talagrand24 SaRLRue Jean-Calvin 6, Case postale, CH-1211 Geneve 3Cell. +41 78 612 01 66  [email protected]

Author

labo.ch

Fondée en 1997, 24 SàRL crée le changement. Au coeur de votre activité, nous vous proposons de mettre en place ou d'améliorer les performances de votre Service Clients.

Comments