labo.ch

labo.ch


L'expérience client un levier de différenciation

Diplômé de l'université de Berkeley aux Etats Unis. Formation et conseil en marketing direct (CRM). Formateur diplômé FSEA du brevet fédéral de formateur pour adultes.

Share


Tags


Twitter


L'Intelligence Artificielle

Thierry TalagrandThierry Talagrand

La fin du libre arbitre.

Les algorithmes provoquent la fin de l'individu autonome et responsable.  Le danger de l'IA c’est que cela va l’encontre de notre libre arbitre, cette faculté qu'a l'être humain de se déterminer librement et par lui même.

Nous acceptons volontiers de nous laisser guider par Waze ou Google mapp pour nos déplacements en voiture. C'est tellement plus facile que de déplier une carte routière. Nous cédons aux suggestions de réponse de la messagerie Gmail. Pourquoi gaspiller du temps à la rédiger ?

Les applications industrielles de l'IA, qui se développent de manière fulgurante, tendent à éliminer le choix individuel de nos existences.

Principe de la confiance.

Une fois soumis à l'IA, notre cerveau s'expose alors à toutes sortes de manipulations, même bienveillantes.


A force d'économiser nos fonctions cérébrales l'humain perdra pour de bon l'habitude de prendre ses propres décisions. Ainsi, il renonce, sans même s'en apercevoir, à sa liberté de choisir.

Pour remettre un peu d'humain avec l'IA, et surtout lui redonner du sens, suivre une règle supérieure d'ordre moral est une façon de reprendre le contrôle, renouer avec un libre arbitre individuel en déterminant ses propres choix. De manière consciente et volontaire, cette fois-ci.

Source: Gaspard Koenig

Diplômé de l'université de Berkeley aux Etats Unis. Formation et conseil en marketing direct (CRM). Formateur diplômé FSEA du brevet fédéral de formateur pour adultes.

Comments